Association Anjou Guinée KISSIDOUGOU

Association Anjou Guinée KISSIDOUGOU

 

Bienvenue à vous !

--------------------------------------

 

Samedi 17 octobre 2020 : Fête de l'Association

Cette manifestation a déjà eu lieu. Vous en trouverez le compte-rendu en suivant ce lien .
 
Prochaine manifestation avec le repas choucoutre que nous n'avons pas pu faire ce 17 octobre,
 
le samedi 13 Février 2021

 

-------------------------------------------------------

 

L'Association Anjou-Guinée est née de la rencontre improbable d'un homme et d'un couple :

-       un Guinéen, prêtre de son état, André SOW venu en 2005 découvrir la France.

-       Un couple de Français habitant l'Anjou, Pierre et Anne-Marie PAGEOT.

Se servant de la diaspora guinéenne en France, ce Guinéen vînt en Anjou, et alors qu'il espérait être logé dans un presbytère, (ce qui s'avéra impossible), il fut mis en relation avec ce couple qui lui proposa de l'héberger et de l'aider à découvrir notre beau pays.

André était émerveillé de voir l'organisation "à la française" tant du point de vue économique que social. Et, en même temps, il partagea les préoccupations et difficultés des gens de son pays (la Guinée Conakry) : les coupures d'électricité, le manque de nourriture, de médicaments, de fournitures scolaires, de travail, et le manque d'Etat dans beaucoup de domaines

Ils créèrent l'Association Anjou-Guinée dont la parution au Journal Officiel eut lieu en avril 2006. En septembre 2006 ils exaucèrent le vœu d'André : lui rendre visite en Guinée et se rendre compte par eux-mêmes. La réalité s'avéra encore plus rude que ce qu'ils avaient imaginé.

 

L’Association s'est donnée comme objectifs 

-        de développer la production agricole ,

-       de soulager :

     → le travail du paysan kissien (du nom de l'ethnie locale).

     →  ainsi que celui de la femme Kissi astreinte à de durs travaux physiques (pilage du riz entre autres) et occupée toute la journée à faire à manger avec des moyens rudimentaires (pas de cuisinière électrique), à faire la lessive (à la main), le tout en tirant de l'eau dans un puits qui peut, être distant de plusieurs centaines de mètres.

Depuis, cette aide s'est concrétisée auprès de 6 villages dans la Préfecture de Kissidougou, d'où l'évolution du nom "Anjou-Guinée Kissidougou", avec l'achat de paires de bœufs, de charrues, de herses, afin d'augmenter les surfaces agricoles et la production, de décortiqueuses à riz permettant aux femmes de se libérer de ce labeur, diminuant ainsi le besoin de main-d'œuvre fourni par les enfants, ce qui facilite leur scolarisation.

 

André SOW étant décédé en 2014, une nouvelle équipe locale avec Moïse comme coordinateur, s'est mise en place en avril 2015.

Aujourd'hui, l'accroissement de la production nécessite la construction d'un hangar de stockage (comme le 1er construit à Woldou grâce à l'argent de vos dons et adhésions) Maison de stockage.jpg
dans chaque village pour permettre une meilleure conservation des récoltes dont le riz, avec comme finalité la garantie de passer la période de soudure dans des conditions améliorées (période de 2 à 3 mois entre 2 récoltes où les villageois ne peuvent faire qu'un repas par jour)

Ceci constitue un des grands projets des années 2020-2021. Le détail figure sur ce lien : Projets 2019/2020. 

(Ces projets sont nés  du Plan de développement  local, issu de la concertation menée par Moïse et son équipe en août 2018 avec les 6 villages. Moïse l'exprime ainsi dans son rapport : "La mission de l’Association Anjou-Guinée Kissidougou, consiste à aider les villages à s’approprier de façon progressive et concertée les capacités techniques, humaines et financières pour qu’ils soient au terme du processus les vrais acteurs". Le rapport est ici)

Notre fonctionnement en Anjou est basé sur différentes manifestations annuelles, des adhésions et des dons pour récolter des fonds.

 

Nous avons besoin de vous.

 

Pour adhérer ou faire un don, c'est "ici" 

Pour nous contacter,  c'est  "là"

 

Si vous voulez avoir un aperçu de la Guinée, de Kissidougou et des 6 villages que nous aidons, cliquer sur ce "lien"


frise feuillage fleuri.jpg

 

  Si vous voulez déplacer les montagnes demain, vous devez
commencer par soulever des pierres aujourd'hui.
 
Un aperçu de l'accueil des villageois de Komaro lors de notre visite en nov 2019

 


Vous recherchez ? :
 les actualités en Guinée cliquer ici
 

 


salif-keita---Yamore--with-Cesaria-Evora-.mp3
Ecouter cette musique tout en parcourant le site ( nouvelle fenêtre )