Association Anjou Guinée KISSIDOUGOU

Association Anjou Guinée KISSIDOUGOU

Présentation de la Guinée et focus sur Kissiddougou

 

La Guinée

Ceci n'est qu'un aperçu sommaire de la Guinée, et s'inspire très largement de wikipedia, auquel le lecteur intéressé pourra (entre autres) se référer.

Après avoir évoqué la Guinée, un focus sera fait sur Kissidougou, dont dépendent administrativement les 6 villages que l'Association Anjou-Guinée KISSIDOUGOU propose d'aider au développement.

 

I - Géographie

La Guinée se situe en Afrique de l'Ouest et a une façade maritime sur l'Atlantique, et comme voisins :  au nord- ouest la Guinée Bissau et le Sénégal, au nord-est le Mali, au sud-est la Côte d'Ivoire, et au sud la Sierra Leone et le Libéria.

carte de l\\\'Afrique

 

La Guinée a une superficie de 245 857 km2 (40 % de la France), et est divisée en 4 régions géographiques naturelles :

 

Guinée régions naturelles

 

 

Le Pays compte plus de 1300 cours d'eau dont certains grands fleuves, tels le Niger, le Sénégal (Bafing), la Gambie. Ils trouvent ainsi que leurs principaux affluents, leur source en Guinée, faisant de ce pays le "château d'eau" de l'Afrique de l'Ouest.

 

De ce fait, La Guinée possède de nombreuses ressources hydrauliques qui devraient permettre à terme que le guinéen dispose tout au long de l'année de la "fée électricité".

 

A cette ressource, s'ajoute les ressources minières : La Guinée est le premier pays mondial pour ses réserves prouvées de bauxite, le deuxième derrière l'Australie pour la production. Le très riche gisement de Sangarédi, à proximité de Boké, est exploité par la Compagnie des bauxites de Guinée. Le pays dispose également d'or (en Haute Guinée), de fer, de diamants, de pétrole et d'uranium.

 

Ce pays bénéficie d'un climat tropical, plus ou moins marqué selon les régions, avec 2 saisons : la saison des pluies, de mai à octobre (varie plus ou moins là aussi selon les régions), et la saison sèche. Pendant la saison des pluies, la moyenne mensuelle des précipitations peut atteindre 400 mm.

Températures moyennes à Conakry : minimales : 22 °C, maximales : 32 °C ; à Labé : minimales : 13 °C (janvier), maximales : 33 °C (mars) ; à Kankan : minimales : 15 °C (janvier), maximales : 36 °C (mars).

Le secteur agricole emploie plus de 75 % de la population apte au travail du pays (24 % du PIB). On cultive riz, café, ananas, pêches, nectarines, mangues, agrumes, tapiocas, bananes, pommes de terre, tomates, concombres, poivrons et autres.

 

 

 

III - Religion et langues :

La Guinée est un pays à prédominance musulmane avec 85 % de la population, puis viennent les chrétiens (11 %) le reste se répartissant entre des adeptes d'une religion populaire (2,4 %) et d'autres pratiques religieuses très minoritaires.

La population guinéenne au nombre estimé de 13.6 millions en 2019, se répartit en vingt-quatre groupes ethniques. Le français, langue officielle de la Guinée, est la principale langue de communication dans les écoles, l'administration publique et les médias. Mais plus de 24 langues nationales ( dont le maninka, le poular, le sosso, le guerzè, le toma et le kissi présent principalement à Kissidougou et ses environs) sont largement parlées comme dialectes d'échanges plus communs entre les populations au détriment du français.

Ces 2 points (religion et ethnies) expliquent en grande partie les difficultés politiques de ce pays, car tout homme politique pour se faire élire, doit trouver un mélange subtil entre ces différents éléments pour convaincre son électorat.

 

IV Les femmes guinéennes :

La fécondité est estimée à 4,82 enfants par femme pour 2016.

Bien que l'excision et les mutilations sexuelles soient interdites par la loi, 97% des femmes et des filles âgées de 15 à 49 ans les subiraient encore.

La polygamie est la règle, bien qu'elle soit officiellement interdite.

 

V – Economie

La Guinée arrive 24e au classement 2019 des pays qui produisent le moins de richesses par habitant avec un produit intérieur brut par tête de 926 dollars

Les gouvernements successifs n'ont pas réussi à résoudre l'effondrement de l'infrastructure du pays. La Guinée souffre de pénuries d'électricité chroniques ; mauvaises voies de communication telles routes, voies ferrées et ponts ; et un manque d'accès à l'eau potable - qui continuent à peser sur le développement économique. Le gouvernement actuel, dirigé par le président Alpha Condé, s'efforce de créer un environnement favorable à l'investissement étranger et espère une plus grande participation des pays occidentaux et des entreprises dans le développement économique de la Guinée.

 

VI Histoire

La Guinée est proclamée colonie française en 1891. Ceci s'est arrêtée en 1958, quand SéKou TOURÉ a été le 1er homme politique africain a refusé la Communauté proposé par De Gaulle. Il gardera le pouvoir de 1958 à 1984.

Lansana CONTÉ lui a succédé, et ce, jusqu'en 2008. Après une période transitoire, Alpha CONDÉ l'a remplacé en 2010, et est toujours (mai 2020) président de la Guinée.

 

VII Administration nationale

La Guinée est subdivisée en huit régions administratives (dont une est constituée par Conakry sa capitale), 33 préfectures et leurs 33 communes urbaines, et 303 communautés rurales de développement.

 

Kissidougou

Kissidougou est une ville de Guinée située à environ 600 kilomètres de la capitale Conakry, en région administrative de Faranah, et en région naturelle de Guinée forestière. Elle comptait 102675 habitants en 2014. C'est le chef-lieu de préfecture homonyme. Sur la carte figure aussi Beindou, (sous-préfecture de Kissidougou) dont dépendent les 6 villages que nous aidons.

Itinéraire Conakry Kissidougou2

 

Régions administratives et préfectures de Guinée

Région de Boké

Préfectures : Boffa · Boké · Fria · Gaoual · Koundara

 

Région de Conakry

Ville de Conakry

Région de Kindia

Préfectures : Coyah · Dubréka · Forécariah · Kindia · Télimélé

Région de Labé

Préfectures : Koubia · Labé · Lélouma · Mali · Tougué

Région de Mamou

Préfectures : Dalaba · Mamou · Pita

Région de Faranah

Préfectures : Dabola · Dinguiraye · Faranah · Kissidougou

Région de Kankan

Préfectures : Kankan · Kérouane · Kouroussa · Mandiana · Siguiri

Région de Nzérékoré

Préfectures : Beyla · Guéckédou · Lola · Macenta · Nzérékoré · Yomou

 

À Kissidougou et à Guéckédou on parle surtout le kissi, le malinké, le maninka, le lele, le kouranko.

 

Vous trouverez les détails des 6 villages aidés aux pages suivantes (dans le document "Rapport du diagnostic participatif"). Nous ne pouvons pas vous fournir de carte géographique, car même google maps est muet sur le sujet

Woldou : suivre ce lien page 2 et 3

Komaro : suivre ce lien page 4 et 5

Koffodou : suivre ce lien page 5 et 6

Fenbedou : suivre ce lien page 6 et 7

Fermessadou Ba : suivre ce lien page 7 et 8

Telian Pombo : suivre ce lien page 8 et 9

 

ci-dessous vidéo : "Dans les rues de Kissidougou" (novembre 2019)

 

 

 



06/05/2020
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 30 autres membres